Menu

BDSM

BDSM: une sélection d'accessoires sex positive pour vos jeux de soumission et domination

Le BDSM est encore plus auréolé de fausses croyances et requiert souvent une approche plus positive également. L'acronyme BDSM se traduit par Bondage - Discipline - Sado-Masochisme. Il englobe ainsi des formes de jeux de domination et de soumission sexuels qui consistent à diversifier les pratiques sexuelles en les agrémentant de jeux de rôles qui consistent à donner vie à des fantasmes mêlant fétichisme, punition et humiliation, voire douleur. 

Peu importe la nature du jeu de rôle auquel l'on s'adonne, le KINK ou le sadomasochisme peut également être apprécié sous un angle sex positive. L'essentiel est de ressentir une forme de jouissance et de plaisir dans la pratique du contrôle ou au contraire dans une forme de lâcher-prise qui permet de pimenter considérablement les ébats amoureux que l'on soit amateur ou expérimenté. 

Les bases de la pratique sado-maso version positive se résument dans l'acronyme SSC (Safe, Sane & Consensual) et se traduisent ainsi:  Sécurité des jeux érotiques (pas de dommages physiques irréversibles) la Santé mentale des partenaires (respect et dialogue ) et assouvir ses désirs sadomasochistes de manière Consensuelle. 

A savoir, pratiquer l'usage des safe-words (mots de sécurité) sorte de noms de code pour cesser tous jeux coquins lorsqu'une limite est atteinte (face à la douleur ou à ses propres désirs de domination). 

Longtemps considérés comme une forme de perversion voire de déviance mentale la pratique sexuelle BDSM n'est plus reconnue en tant que telle par le DSM (manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux) depuis 2013. 

Que l'on soit hétéro, gay, bisexuel, lesbienne ou trans, les pratiques sadomasochistes revêtent autant de scénarios que les sites de rencontres libertines peuvent compter de petites annonces variées. 

Le but n'est pas toujours de faire mal ou de refaire un remake de Cinquante nuances de Grey, alors que certains aiment le décorum avec un goût fétichiste pour les corsets, les harnais en cuir, les sex-toys, la lingerie sexy et fetish en latex, simili ou encore vinyle... d'autres s'inspirent des scénarios de porn amateur faits de fellation en cagoule, jeux de rôles escort-girl vs. client, femme cougar en fourrure vs. homme soumis et travesti... 

Les scenarii sont aussi nombreux que le laissent transparaître les livres érotiques les plus légendaires comme ceux du Marquis de Sade ou encore ce que laissent entrevoir les sites pornos ou de webcams. Sans parler du foisonnement sur les sites de rencontre SM ou libertins plus généralistes. 

En matière de stimulation sadomasochiste, les goûts évoluent en fonction de l'expérience des pratiquants. Que l'on soit débutants ou totalement expérimentés, en quête de sensualité dans les jeux ou au contraire de bestialité hardcore; les possibilités sont pléthore.  

D'aucuns ressentiront du plaisir dans le déni d'orgasme enserré dans des cages de chasteté ou à l'inverse un érotisme fou dans les orgasmes forcés donnés par une partenaire expérimentée. D'autres ressentiront de l'excitation à l'idée d'être une femme soumise ou au contraire éprouveront une grande jouissance à  torturer des hommes soumis.  

Afin de pouvoir s'adonner en toute quiétude à ces jeux de soumission et de domination, nul besoin de se rendre dans un donjon ou de se vêtir intégralement de latex ou de cuir noir.  Vous pourrez expérimenter depuis l'intimité de vos chambres un panel de sensations de domination-soumission, sans tabou que vous soyez totalement fan de Christian Grey, ou pas du tout, nous avons de quoi contenter les esprits les plus sadiques ou les plus masochistes avec un panel de jouets érotiques. 

Retrouvez notre sélection qualitative d'accessoires de bondage: liens et sangles pour torturer de plaisir, paire de menottes, bâillons-boules (ball gag), barres d'écartements pour contraindre son esclave etc. Ainsi que nos accessoires SM: martinets, cravache, tapette pour la fessée (paddle), fouets ou encore pinces à seins, etc. Ou encore tous les indispensables à vos jeux de rôles: équipement pour dominatrice: cockring et ballstretchers pour la torture des testicules (CBT) ou encore godes-ceintures, plug anal pour initier son esclave à la sodomie. 


FAQ BDSM - Frequently Asked Questions(FAQ)
POURQUOI ENTRER DANS LE MONDE DU BDSM ?

L'on peut tout à fait ressentir énormément de satisfaction sexuelle en restant exclusivement dans un registre tout à fait vanille (vs. BDSM) en matière de pratiques sexuelles. Mais force est de constater que beaucoup s'intéressent au BDSM de nos jours. Bien que démocratisé par la trilogie Cinquante Nuances de Grey, il est souvent mal appréhendé et l'univers de la soumission-domination mal approché par les débutants. 

En réalité, l'intérêt de toute pratique BDSM est avant toute chose la recherche de nouvelles sensations, de nouveaux frissons, de formes d'atteindre la jouissance et le plaisir de manière alternatives. 

Certes, à l'instar de beaucoup de pratiques sexuelles, le BDSM reste une discipline que l'on explore à deux ou plus, mais il faut rappeler qu'au commencement seul compte son désir d'explorer de nouveaux territoires de fantasmes. C'est donc une démarche très personnelle qui devrait être mûre et réfléchie, puis consentie pour pouvoir exercer son réel pouvoir libérateur sur le corps et l'esprit. 

Le porno, les sites de rencontre libertins et les plateformes de webcams sont autant de vecteurs de scénarios et d'idées pour pimenter sa sexualité vanille en mode kinky, mais ils restent souvent décriés par les initiés au BDSM qui se reconnaissent dans des valeurs de sexe SSC (voir plus haut). 

Au-delà des jeux de rôles BDSM et de leurs modalités,  ce qui peut s'avérer réellement jouissif pour les amateurs, c'est le fait de pouvoir contrôler l'excitation et le plaisir de quelqu'un à travers la stimulation érotique ou la punition corporelle (la limite entre plaisir et douleur est parfois très ténue) ou à l'inverse de pouvoir lâcher-prise sous le joug d'un partenaire dominant qui décide l'espace d'un court instant (le temps d'un scène) de bien ou du mal qui peut vous arriver. Le plus important est d'en discuter au préalable, de s'assurer du respect de son / sa partenaire de jeux.

COMMENT S'INITIER AU BDSM ?

Dans l’acronyme BDSM, il faut tout d’abord choisir ce que l’on veut expérimenter. 

Souhaitez-vous simplement vous pimenter votre relation sexuelle avec du bondage ? Ou avez-vous envie de découvrir les pratiques sadomasochistes car faire l’amour en mode soft ne vous procure pas autant de plaisir sexuel ? 

L’on conseille souvent de commencer l’expérimentation à travers l’instauration du bondage dans les relations sexuelles. En effet, avant de vous aventurer dans des jeux de domination-soumission assurez-vous de vos limites dans le cadre de rapports sexuels entre adultes consentants. Si vous éprouvez du mal à verbaliser vos fantasmes et vos envies, pensez à les écrire: via un sexto, un e-mail ou encore à travers les forums spécialisés. 

En effet, si cela est mal appréhendé par l'un ou l'autre partenaire certaines pulsions peuvent dégénérer et ce qui relevait d'un simple jeu entre adultes peut tourner en délit passible de poursuites pénales. Il est donc primordial de communiquer sur ce que l'on souhaite expérimenter, pour éviter toute expérience mettant en cause l'intégrité physique et mentale de l'un ou l'autre des partenaires. 

Il existe à cet effet des ouvrages qui permettent de se faire une idée très précise de ce à quoi l'on s'expose, comme les excellents essais didactiques et très accessibles de la collection Osez: comme "Osez les jeux de soumission et de domination" , "Osez dresser votre mari", "Osez le Bondage".  

Enfin, lorsque vous vous êtes assurés du consentement de votre partenaire, de ses limites et des vôtres vous êtes alors fins prêts à expérimenter avec des coffrets BDSM parfaits pour débuter comme le "Master & Slave" ou encore l'édition de jeux érotiques  - comme le Mission Intime spécial KINKY. 



QUELS SONT LES MEILLEURS SITES DE RENCONTRE BDSM?

Avant de vouloir se lancer dans cette découverte de l'univers BDSM, quelques ressources peuvent être intéressantes.  

En effet, la communauté KINK s'étoffe à travers le monde et s'organise dans des forums de discussion et des sites de rencontre comme le très francophone jalf.com ou encore le très couru et international fetlife.com 

Envie d'apprendre les techniques de bondage plutôt, cet art très visuel peut s'apprendre à travers des tutos vidéos très détaillés et relativement bien conçus de sites comme theduchy.com