ABC du sexe anal: guide pratique des plaisirs du postérieur

 Le sexe anal fascine autant qu'il suscite de craintes, déchaîne les passions autant qu'il libère les plaisirs, révulse et dégoûte autant qu'il suscite délectation et volupté.


Objet de controverses et de désirs, il n'en demeure pas moins un sujet tabou, peu évoqué et fatalement mystérieux!

Avec ce petit ABC didactique et ludique nous tenterons de lever le voile sur les joies du postérieur!
De la préparation, à l'anatomie en passant par la neurophysiologie du popotin! Vous saurez tout sur le séant, le derrière, le cul, les fesses, l'arrière-train, le derche, etc. Chaud derrière!

 
 

 

A comme anus 

L'anus est une zone hautement érogène chez l'homme comme chez la femme. L'anus est en réalité la partie externe du canal anal, une zone dotée de nombreuses terminaisons  nerveuses libres, mais également d'une quantité de récepteurs spécialisés sensibles à : la pression, au froid ou encore à la friction.

 

B comme bactéries 

Les bactéries présentes dans le rectum et autour de la zone anale sont totalement inoffensivesdans la plupart des cas. Il suffit simplement d'être prudents si la pénétration anale est suivie d'une pénétration vaginale, la bactérie E.Coli présente dans la flore rectale peut causer des infections urinaires. Il existe cependant un bon moyen de se débarrasser de toutes bactéries indésirables en urinant après les rapports. 

 

C comme clitoris

La zone anale et la zone clitoridienne ont un point commun assez surprenant. Elles partagent le même réseau nerveux. Ainsi, une stimulation anale contribuerait à une forme de stimulation clitoridienne plus profonde, ce qui permet d'enrichir considérablement les orgasmes.

 D comme douleur

 La douleur est une des craintes et plaintes majeures quand on s'initie au sexe  anal. Afin de l'éviter, nul besoin de recourir aux anesthésiques ou autres désensibilisants (toxiques pour votre corps et dangereux). Il faut tout simplement comprendre votre anatomie. La zone anale est fermée par deux "verrous".  Le premier est sphincter externe est une zone musculaire facile à décontracter car on exerce un contrôle "conscient" sur celui-ci. Le deuxième est le plus insidieux, c'est ce que l'on appelle le sphincter interne, une zone musculaire qui échappe à notre contrôle conscient et qu'il faut littéralement entraîner à la dilatation. Le meilleur moyen d'y parvenir est d'employer un plug. Porté pendant une stimulation sexuelle, celui-ci permettra d'acquérir un contrôle conscient sur la dilatation du sphincter interne vous évitant ainsi toute sensation déplaisante de douleur.



 E comme écoute 

Pour les néophytes comme pour les initiés ce qui compte dans la stimulation anale c'est d'êtreraisonnablement à l'écoute de son corps, de ses sensations. En effet, nul besoin de se forcer quant on ressent une sensation de douleur, le corps émet un signal clair et fort que vous devez être en mesure de respecter afin de vous éviter un traumatisme à plus long terme. Mais être trop à l'écoute de ses sensations peut générer une forme de tension et d'anxiété qui s'accompagne automatiquement d'une tension sur la zone du sphincter interne, celui-ci étant naturellement programmé pour se resserrer à la moindre "tension"...

Si vous explorez les joies du derrière en duo, soyez également à l'écoute de votre partenaire et ne tentez pas de manœuvres forcées au risque de voir cette porte fermée à tout jamais.

 

F comme fragile 

La zone anale, en général, et la muqueuse rectale, en particulier, sont des zones extrêmement sensibles et pour le coup relativement fragiles. Il convient donc de s'attarder particulièrement sur l'hydratation de la muqueuse du rectum qui contrairement à la muqueuse vaginale ne produit pas de transsudation spontanément. L'usage d'un lubrifiant à base d'eau qui assure une hydratation optimale n'est donc pas un luxe, mais une  nécessité.

En ce qui concerne la pénétration, à moins d'être un parfait initié, le va-et-vient intempestif en mode marteau-piqueur est loin d'être une bonne idée. Préférez une pénétration progressive et appuyée dans un premier temps et  limitez l'amplitude des mouvements de va-et-vient pour éviter de trop solliciter les sphincters et surtout d'éviter qu'ils ne se contractent au retrait de la verge.


G comme gay

Contrairement à ce que l'on pense, le plaisir anal chez un homme n'est pas conditionné par l'orientation sexuelle. Le fait d'apprécier une stimulation anale pour un homme n'équivaut pas nécessairement à une envie refoulée de faire l'amour avec un homme.

 Par contre tout homme hétérosexuel peut vraisemblablement apprécier la stimulation anale car elle correspond à un territoire de plaisir très étendu que l'on peut explorer à souhait, tout seul ou avec sa partenaire, sans ressentir de gêne, ni de honte. Par ailleurs, la pénétration anale permet d'accéder aux plaisirs de la stimulation prostatique qui peut apporter une toute nouvelle dimension à la sexualité masculine. A bon entendeur!

 H comme hygiène 

Afin de s'adonner aux jeux du postérieur en toute tranquillité, une petite toilette est de mise. Le recours à un lavement rectal peut-être rassurant et vous évite la crainte de souiller votre partenaire. Bien qu'il soit recommandé, il ne faut pas en abuser et toujours préférer la poire à lavement (ustensile permettant d'injecter une faible quantité d'eau dans le rectum) aux jets trop puissants administrés avec des canules en inox spéciales.

En effet, le lavement systématique peut perturber durablement l'équilibre fragile de la flore intestinale et causer un dénudation de l'épithélium rectal le rendant plus vulnérable auxinfections en tout genre.

Avec l'expérience, l'on se rend compte qu'il n'est pas toujours nécessaire d'effectuer un lavement, le rectum est en règle général, vide après le passage à la selle et une hygiène superficielle de la zone anale permet d'éviter tout désagrément. Préférez des savons au pH neutre et sans parabènes. Si vous employez des lingettes humides, optez pour les formules les plus douces possibles.

 

 

 

 

I comme infections

De par la nature fragile des muqueuses rectales et en raison de leur forte vascularisation celles-ci sont exposées plus fortement aux risques d'infections sexuellement transmissibles. Le sexe anal avec des partenaires occasionnels, au même titre que le rapport vaginal, doit être toujours protégé.




 J comme joker

Quoiqu'il arrive, il ne faut pas se forcer à pratiquer le sexe anal. Quoiqu'il se passe, il faut l'envisager uniquement à travers le prisme du plaisir, celui d'offrir une plus grande jouissancemais également d'offrir une marque de confiance un peu plus spéciale à son partenaire. Si vous n'êtes toujours pas convaincu.e, n'hésitez pas à sortir votre joker!

 K comme kinesthésie 

La kinesthésie (ou proprioception)  est un élément clé de la mémoire musculaire (processus de mémorisation du système neuromoteur) qui est à la base de l'apprentissage du sexe anal, en effet la conscience que le corps développe à l'encontre de certaines sensations, de dilatation en l'occurrence, permet d'apprendre à certaines zones, comme le sphincter interne, à réagir en se détendant lors de la stimulation sexuelle.

Cette conscience corporelle ou ce sens peut devenir automatique (réflexe conditionné) parl'entraînement (on peut utiliser des plugs de diamètres progressifs) afin de permettre à la personne de se décontracter plus facilement et plus rapidement en vue de ressentir plus de plaisir.

L comme lubrifiant

 L'usage d'un lubrifiant approprié est la clé pour une session de plaisir anal sans encombre. En effet, tel qu'exposé précédemment, la muqueuse rectale ne se lubrifie pas naturellement, il est donc indispensable de veiller à l'hydrater en conséquence avant tout jeu anal.

Pour ce faire, un lubrifiant à base d'eau est indispensable dans un premier temps. Celui-ci permettra de lubrifier la muqueuse rectale, ce qui augmentera son volume (doubler ou tripler) et ce qui conduira inéluctablement à une dilatation naturelle des sphincters.

En effet, en plus de contribuer à ce que la muqueuse ne soit pas sèche et irritable, il convient de bien choisir son lubrifiant à base d'eau. A cet effet, il faut savoir qu'un bon lubrifiant anal doit être exempt d'anesthésiants (toxiques et dangereux), doit être un peu plus épais en consistance qu'un lubrifiant vaginal et surtout à pH neutre (pH acide pour les lubrifiants vaginaux).

Par ailleurs, il faut veiller absolument à ce que celui-ci soit le plus naturel possible. Certainslubrifiants contiennent force émollients et autres agents de conservation ou excipients dont la nature chimique finit par endommager les cellules épithéliales ce qui cause une dénudation de la muqueuse rectale; l'exposant ainsi aux infections.

Certaines personnes préfèrent les lubrifiants à base de silicone pour le jeu anal. C'est effectivement d'excellents lubrifiants de confort car ils favorisent une sensation de glisse très importante qui finit par rassurer quant à l'impossibilité de toute sensation de friction ou de gêne.

Leur impact est donc avant tout psychologique car ils donnent cette sensation de glisse sans aucune friction. Il faut toutefois savoir qu'un lubrifiant à base de silicone n'hydrate pas les muqueuses (il ne contient pas d'eau).

Ceux-ci peuvent être utilisés en complément à un lubrifiant à base d'eau afin de procurer cette sensation de glisse incomparable.

Enfin, sachez que les lubrifiants à base de silicone ne peuvent en aucun cas s'employer avec des sextoys en silicone. Ceux-ci peuvent endommager votre sextoy de manière irréversible.




Le premier outil d'exploration par excellence! Les mains et plus particulièrement les doigts, voire juste une phalange ou deux, sont les premiers instruments du plaisir anal.

Ils peuvent égaler voire dépasser le meilleur des sextoys à condition de respecter certaines règles.

  1. Leur hygiène doit être irréprochable. Pensez à les laver ou les désinfecter avec un spray à base de chlorhexidine (sans alcool) évitez au possible les gels hydroalcooliques. 
  2. Si vous rechignez à l'idée d'être en contact avec le rectum de votre partenaire, des gants peuvent être de solides alliés. Choisissez-les de couleur foncée de préférence et enquérez-vous quant à une allergie potentielle au latex, préférez alors ceux en polyuréthane. 
  3. Comme pour toute pénétration anale, veillez à lubrifier correctement avant en massant la zone de l'anus avec beaucoup de lubrifiant à base d'eau et puis enduisez-en généreusement votre main / doigts pour que vos mouvements soient fluides. 
  4. Veillez à couper vos ongles et les envies qui se développent sur la cuticule. Il faut soigner votre outil de plaisir et lui offrir une manucure parfaite pour une séance de jeu sans anicroche. 

 

 N comme nettoyage

Nous avons évoqué plus haut l'hygiène particulière de la zone anale. Il convient maintenant de parler du nettoyage des sextoys à usage anal.

Afin d'éviter tout risque de contamination, il est préférable d'utiliser des joujoux exclusivement pour la pénétration anale.

Si vous en faites un usage mixte (vaginal/anal), il est impératif de choisir des sextoys conçus dans des matières non-poreuses afin d'être sûrs qu'aucune bactérie ou germe ne s'y soit niché. Les matières non-poreuses sont également les plus fiables à beaucoup d'égards:

1- La silicone de qualité médicale: non-poreuse, garantie sans solvants, totalement inerte, douce et flexible à souhait. Si le sextoy ne contient pas de moteur, le joujou en silicone peut être stérilisé à haute température en le faisant bouillir 2 à 3 min. La plupart du temps, un savon à pH neutre et de l'eau tiède suffisent. Evitez l'alcool à tout prix, il rend cette matière poreuse.

2- L'acier de qualité chirurgicale. Il peut être un excellent matériau pour son poids et ses caractéristiques thermo-conductrices. L'acier peut-être désinfecté avec des gels hydroalcooliques.

3- Le verre. Non-poreux, lisse à souhait, rigide et léger, contrairement à l'acier, il peut être un instrument formidable également pour les sensations de glisse qu'il procure. Peut également être nettoyé de plusieurs façons; alcool, savon, chlorhexidine. Eviter tout de même de l'exposer à des températures trop élevées.

4- Afin de garantir une hygiène parfaite, il faut proscrire tous les matériaux suivants car poreux et/ou toxiques. En effet, afin de pouvoir assouplir la plupart d'entre eux, les fabricants emploient des solvants /plastifiants (phtalates) et/ou des huiles minérales, ce qui rend la plupart d'entre eux totalement instables chimiquement:

  • Latex (poreux - non-toxique - allergisant)
  • PVC ou Jelly (poreux - hautement toxique)
  • TPE, TPR (poreux- instable chimiquement)
  • Silagel, Cyberskin, Softskin, TrueSkin (matériaux dangereux, poreux et toxiques) 

 


P comme prostate

Le plaisir provenant du postérieur peut prendre une dimension particulièrement stimulante pour ces messieurs. En effet, la prostate est un organe extrêmement sensible dont la stimulation provoque des sensations totalement inédites pouvant décupler les sensations d'un orgasme masculin classique (obtenu par stimulation pénienne) voire-  chez les initiés - déclencher des orgasmes prostatiques purs qui ont pour avantage de se répéter (pas de période réfractaire) sans éjaculation, ni érection.

La voie royale pour la stimulation prostatique requiert la pénétration, bien que certains experts en Tantra parviennent à la stimulation de la prostate via le périnée.

Beaucoup d'hommes hétérosexuels rechignent à l'idée de se stimuler par pénétration anale, mais le plaisir anal masculin peut prendre cette dimension extrêmement nouvelle grâce à la prostate.

La stimulation prostatique peut se faire de 2 façons différentes:

1- Par un massage prostatique: en stimulant la paroi rectale antérieure, attenante à la prostate, on peut sentir une grosseur sous le doigt à la palpation. Une prostate saine a environ la taille d'une châtaigne. La stimulation s'obtient en massant délicatement la zone, un mélange savant entre pressions et frottements circulaires permettent de produire des sensations exquises.

2- En employant un masseur prostatique:leur forme anatomique spécifique associée à leurs dimensions raisonnables les rendent accessibles aux néophytes comme aux confirmés. Les meilleurs stimulateurs prostatiques ne sont pas forcément vibrants, leur morphologie est la clé!

Q comme cul 

Depuis des millénaires, la pratique anale a été une source de plaisirs multiples. Des rites de passage, aux pratiques spirituelles, les plaisirs privilégiés du postérieur sont profondément ancrés dans l'histoire des civilisations.

Honni et banni par la morale judéo-chrétienne et par la plupart des religions monothéistes, le sexe anal est vite affublé d'une aura de transgression, qualifié de contre-nature, il a été relégué dans l'imaginaire collectif des sociétés modernes à un statut avilissant, pervers voire déviant.

Or, le cul, comme on le nomme familièrement n'est autre qu'une forme d'éprouver du plaisir, de jouir de son corps, de ressentir un peu plus intensément les choses. Dernier bastion du corps, zone retranchée derrière la morale bien-pensante et les stéréotypes, le cul continue à fasciner et créer du mystère.


R comme relaxation

La relaxation est un facteur-clé dans la découverte du plaisir anal. En effet, lorsqu'il y a une tension latente, le système nerveux autonome commande à une multitude de muscles lisses de se contracter, le sphincter interne en fait partie.

La relaxation et un état de détente général favorisent l'activité du système nerveux parasympathique qui intervient dans la relaxation des sphincters, particulièrement, mais également dans la détente d'une série d'influx nerveux favorables à l'excitation et au plaisir sexuel.

S'il n'existe pas ou peu de contrôle direct sur le sphincter interne, un état de relaxation quant à lui indirectement favoriser un relâchement de cette zone musculaire et faciliter le plaisir anal.
 


S comme sphincters

Les sphincters du canal anal sont deux éléments capitaux dans l'accès au plaisir anal. Tel qu'évoqué plus haut, ils sont deux et ont chacun un rôle à part et une neurophysiologie différente:

Le sphincter externe: fait de muscle striés sur lesquels on exerce un contrôle conscient. Leur stimulation favorise à son tour la détente du sphincter interne. D'où l'importance de toujours stimuler superficiellement la zone anale avant toute pénétration.

Le sphincter interne: constitué de muscles lisses contrôlés par le système nerveux autonome, sur lesquels nous n'avons pas de contrôle conscient. L'acquisition d'expérience et le fait d'être rassuré permettent de favoriser un état de détente général qui à son tour est favorable à la décontraction de cette barrière musculaire.

La compréhension de ce mécanisme à double fermeture permet d'accéder à une meilleure connaissance de ces sensations et permet d'anticiper toute tension pouvant compliquer l'expérience.



 

T comme toys ou sextoys

Les sextoys sont la meilleure approche possible au sexe anal. Ils permettent de s'entraîner, de se rassurer et de débuter progressivement dans l'exploration anale sans générer de frustration auprès du ou de la partenaire.

En matière de plaisir, l'on aime souvent rappeler que "sensualité ordonnée, commence par soi-même" et en matière de sexe anal, cet adage maison est encore plus d'actualité.

Il est parfois plus simple de se détendre en ayant le contrôle sur ses sensations, la possibilité d'accélérer la cadence, de ralentir la progression, de se détendre tout seul.

Les sextoys sont alors vos meilleurs alliés. Il en existe plusieurs types en fonction de ce que l'on souhaite comme stimulation:

  • Plaisir anal: une forme de plaisir éprouvée à la stimulation superficielle de la zone du canal anal, une sensibilité qui naît essentiellement de la stimulation des zones extrêmement innervées entourant les sphincters. C'est le plaisir qui est ressenti à la pénétration, au passage d'un objet ou du sexe, à cette sensation  de dilatation juste à l'entrée. Pour cela il faut choisir  de billes anales (ou billes thaïlandaises), des petites formes aux boules progressives superposées, les sextoys avec un relief développé. 

 

  • Plaisir rectal: le plaisir rectal s'obtient par une stimulation plus profonde, les parois rectales sont sensibles aux frictions, aux mouvements de va-et-vient, à la dilatation. Tout cela permet de faire naître une forme de plaisir plus profond et qui peut conduire à des orgasmes d'une rare intensité. Pour cela il faut choisir des sextoys aux dimensions plus longues, plus traditionnels et plus lisses afin de faciliter le va-et-vient. A l'inverse des sextoys à usage vaginal, les sextoys pour un usage rectal doivent impérativement disposer, d'une garde, "un cran d'arrêt" qui empêcherait leur éventuelle absorption dans les portions supérieures du rectum. C'est d'ailleurs une condition impérative à l'utilisation de n'importe quel sextoy anal.

 

  • Plaisir prostatique: Plus spécifiques, leurs formes anatomiques permettent d'exercer une pression plus forte au niveau de la paroi rectale attenante à la prostate.  Dites-vous que si le sextoy est doté d'une protubérance un peu courbe à l'extrémité, il fera souvent sensation au niveau de la prostate. 



 

 

U comme unisexe


Le plaisir anal est une forme de stimulation unisexe qui plaît aux hommes comme aux femmes. A noter tout de même que les hommes peuvent l'apprécier encore plus en raison de la sensibilité prostatique. Pour cela, c'est un plaisir universel! Il suffit simplement de souhaiter s'y initier ou le découvrir.

 

 

V comme vagin

Le plaisir vaginal et anal sont étroitement liés chez les femmes. En effet, lorsqu'il y a pénétration vaginale pendant que la partenaire porte un plug ou utilise un autre sextoy pour la pénétration anale, le partenaire décrit une sensation d'étroitesse plus importante qui résulte de la compression de la paroi vaginale postérieure. La partenaire, à son tour, décrit une sensation de "plénitude" qui permet d'accéder à un plaisir plus intense et plus profond.Cette pratique a notamment popularisé les fameux rosebuds et autres plugs en acier qui grâce à leur poids permettent d'accentuer cette sensation d'étroitesse en pesant sur la paroi vaginale postérieure.


W comme wow


La stimulation anale et les plaisirs du postérieur en général lorsqu'ils sont apprivoisés permettent d'accéder à une nouvelle dimension de jouissance. Les orgasmes "classiques" sont amplifiés, de nouvelles formes d'orgasmes découvertes et la nature très intime et le lien de confiance qu'ils impliquent souvent renforcent magistralement la sexualité individuelle et celle du couple.

Par ailleurs, conditionné par un tas de préjugés et de pression morale, le plaisir anal dispose d'un pouvoir libérateur sur la sexualité, comme si un dernier bastion tombait enfin.

Enfin, la volonté de découvrir le sexe anal est une donnée tout à fait relative, nombreux sont celles et ceux qui profitent d'une satisfaction sexuelle importante en n'explorant jamais ces territoires-là. Quoiqu'il arrive, le sexe anal doit être une question de choix personnel et non d'obligation de performance, comme si c'était une case à cocher.


X comme porno 

La pornographie et le gonzo de masse ont eu pour effet de démocratiser le sexe anal et de lebanaliser au risque de brûler certaines étapes primordiales- souvent coupées au montage.

En effet, les prouesses des acteurs du cinéma X en matière de sexe anal, laissent parfois pantois tant tout semble facile. En réalité, même pour une personne expérimentée, le sexe anal requiert une préparation en bonne et due forme: lubrification abondante, usage de plugs, ou de pénétration douce et progressive.

Il ne faut en aucun cas céder au chant des sirènes du gonzo et vouloir tenter une pénétration anale rapide et profonde même au comble de l'excitation, cela s'avérerait très douloureux et très dangereux.

Enfin, beaucoup d'acteurs ont recours à l'inhalation de Poppers (vasodilatateur très puissant et volatil) qui en plus de donner une sensation euphorisante de courte durée, favoriserait la dilatation des sphincters (l'afflux sanguin important favorise la circulation de neurotransmetteurs favorables à l'excitation sexuelle).  A l'inverse des stars du X nous vous recommandons fortement de ne pas recourir au Poppers pour ces jeux-là. Sa compositionextrêmement chimique et volatile détruit les muqueuses en le sniffant et l'effet vasodilatateur puissant peut avoir des effets indésirables graves allant de la migraine carabinée, aux arythmies cardiaques en passant par les risques d'AVC...



Y comme Y.O.L.O


Ou "You only live once!" traduisez littéralement "On ne vit qu'une fois!' alors pourquoi s'en priver? Et puis ce qui se passe dans vos alcôves ne regarde que vous, ou bien encore "chacun fait ce qu'il veut avec ses cheveux (et le reste)"!


Z comme Zen

Tel qu'énoncé plus haut! Il faut rester zen et détendu pour apprivoiser les joies du postérieur. Pratiquez du yoga, de la méditation, la respiration abdominale ou les techniques du sexe tantrique vous permettront d'atteindre le nirvana du plaisir anal!