Menu

Masturbateurs

Filters
Prix
Fabricant
Coloris
  1. Rouge
    (1)
  2. Khaki
    (1)
  3. Petrol
    (1)
  4. Noir
    (3)
  5. Blanc
    (1)
Niveau
Zone(s) érogène(s)

1 - 12 sur 59

Page:
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5

1 - 12 sur 59

Page:
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5

MASTURBATEURS: Vaginettes, fleshlight ou gaines de masturbation, autant de noms pour un même toy ! 

Que l'on les nomme des vaginettes, des masturbateurs ou encore des sextoys masculins, cette catégorie est celle par excellence qui sublime le plaisir de ces messieurs. 

Le terme Masturbateur n'évoque pas pas nécessairement un sextoy que l'on utilise en solo, la plupart des oeufs de Tenga, les Air-Tech ou encore les Quick-Shots de Fleshlight sont des produits que l'on peut utiliser à deux (ou à plusieurs). 
Mais, face à la multitude de masturbateurs, une question se pose: 

Comment choisir son sextoy de type vaginette ? 

Petite rectification d'appellation pour commencer, nous préférons l'usage du terme masturbateur, beaucoup plus inclusif à celui de vaginette. 

Avant de choisir un masturbateur, il faut se poser les questions suivantes: quelles  nouvelles sensations ai-je envie d'expérimenter ?  

PLUS

Avant toute chose, il faut savoir que l'on peut atteindre l'orgasme de plusieurs manières et que chaque pénis  a ses singularités, l'on distingue ainsi plusieurs types de stimulation :  

  • Celle produite par la masturbation masculine, faite de pressions localisées et de mouvements en constriction le long de la verge. 
  • Celle provoquée par le changement ou l'alternance entre différents reliefs et textures, simulant ainsi la transition du sexe oral vers la pénétration. 
  • Celle inspirée par une fellation exécutée avec force succion et pourquoi pas un joli coup de poignet, avec un mouvement spiralé. 
  • Celle d'une pénétration vaginale ou anale qui vient enserrer le sexe tout entier dans un étau et qui mise sur la dimension constriction du plaisir ! 
  • Celle d'une stimulation en mains-libres à l'aide d'un stimulateur vibrant, juste sur le gland car c'est la zone érogène masculine qui concentre le plus de terminaisons nerveuses. 
En effet, comme vous l'aurez constaté, nous tâchons de proposer une sélection de produits servant à la pénétration qui soient le moins réalistes possibles. L'idée ici est de ne pas proposer d'orifice ressemblant à une vulve, une bouche ou un anus car nous pensons très sincèrement qu'il ne faut pas nécessairement vouloir copier Dame Nature, mais plutôt s'en inspirer pour augmenter considérablement son plaisir. 

Par ailleurs, nous constatons que l'usage d'un masturbateur réaliste dans le cadre d'une relation de couple, peut quelque fois avoir un impact négatif sur le/la partenaire qui pense- souvent ) tort - vouloir être remplacé.


Comment choisir le matériau d'un masturbateur ? 


Force est de constater que tous les élastomères, formules propriétaires, de fabricant aussi connus que Fleshlight ou d'autres noms de marques plus obscures ont souvent en commun que les matériaux au toucher doux et réaliste ont souvent un énorme inconvénient, celui d'être fortement poreux, donc non-bactériostatique, et surtout d'être réalisés dans des assemblages douteux, dont les brevets de fabrication servent quelques fois à dissimuler des matériaux toxiques. 
C'est pour cela que nous recommandons exclusivement les masturbateurs 100% silicone et sans phthalates, dans la mesure du possible et ceux en élastomère thermoplastique de grade médical. Bien que poreux, ils sont totalement exempts d'agents toxiques. C'est le cas de la plupart des masturbateurs de la gamme japonaise TENGA qui en outre traite ses matériaux d'argent colloïdal pour limiter la prolifération bactérienne. 
La porosité du matériau limite les durées d'utilisation du