banners-vibros-egaux



1- Tous les vibromasseurs ne naissent pas égaux:

Hormis les critères de choix évidents comme la couleur, la forme, les matériaux de conception, l’alimentation, etc. les vibromasseurs recèlent de véritables trésors : leurs moteurs.

Or, tous les moteurs ne sont pas égaux en matière de performances et ils sont souvent comparés en matière de vitesse de vibration, alors que leur véritable force réside dans une autre arme secrète!

Parmi tous les paramètres auxquels nous avons accès, il en demeure un seul, très technique, donc largement méconnu, c’est celui de la fréquence des moteurs. En effet, cette donnée-clé est déterminante dans la qualité de la vibration : plus elle est basse et plus l’efficacité du vibromasseur est grande. Malheureusement, cette information reste inaccessible à l’utilisateur lambda. Comment reconnaître donc, les vibros dont les moteurs disposent de fréquences basses ?





banners-vibrations-fortes



2- Les meilleures vibrations ne sont pas forcément les plus fortes:

Choisir un vibromasseur peut être parfois un vrai parcours du combattant. Et les critères de choix son pléthore.

L’un des plus usités reste la vitesse de la vibration. La preuve en est que la plupart des fabricants se livrent une véritable bataille de vitesse (exprimée en tours/minute) alors que la donnée déterminante reste la fréquence et indirectement le déplacement généré par la vibration dans le corps.

En effet, la vitesse de la vibration n’est pas aussi importante que sa propagation dans le corps. Lorsque l’on expose le corps à une forte vibration (rapide) mais que celle-ci demeure superficielle, l’on a beaucoup de chance d’être irrité voire engourdi par un tel déballage de puissance avant même que le moindre orgasme ne pointe son nez !

Le graal en matière de vibrations, ce sont celles qui pénètrent le plus profondément dans le corps, permettant ainsi la stimulation d’un réseau nerveux plus profond, ce qui ne manque pas de générer une réponse sexuelle riche, sans passer par la case irritation et engourdissement.





banners-vibrations-corps





3- Le corps dispose de plusieurs récepteurs spécifiques qui détectent la vibration:

 

Le corps humain est doté de neurorécepteurs spécialisés, disséminés partout dans le corps et réagissant à des sensations différentes comme: la pression, la température, le mouvement ou encore la vibration.

Les zones érogènes sont dotées d’une concentration de neurorécepteurs spécialisés et leur densité est largement supérieure à celle d’autres zones du corps moins innervées. Parmi ces récepteurs l’on compte ce que l’on appelle les mécanorécepteurs, spécialisés dans la perception de différents spectres de vibrations.

Ainsi, le corpuscule de Pacini et de Meissner sont des récepteurs spécialisés dans la détection des vibrations et sont situés à des profondeurs différentes de la peau et des muqueuses.

Par conséquent, une vibration plus profonde assure un contact avec une variété de mécanorécepteurs, créant immanquablement un signal nerveux plus riche et donc plus de sensations.  Au contraire, une vibration superficielle surstimule le même complexe nerveux et mène inévitablement à une sensation d’engourdissement ou d’irritation semblable à lorsque l’on vous chatouille de force !



banners-vibrations-clitoris



4- 90% des terminaisons nerveuses du clitoris sont internes

Le clitoris est un véritable trésor et le seul organe humain dédié uniquement au plaisir ! Doté de plus de 8000 terminaisons nerveuses, contre 4.000 pour le pénis.  Celles-ci sont majoritairement internes et  afin de toutes les stimuler ; mieux vaut une vibration profonde qui se déplace le long de l’organe – qui mesure 10 cm – et s’étend de la zone pubienne jusqu’aux tréfonds de la paroi antérieure du vagin. En effet, plus la vibration est profonde et plus elle contribue à stimuler un réseau nerveux complexe contribuant ainsi à une augmentation significative de la réponse sexuelle et donc du plaisir !

A contrario, une stimulation superficielle du clitoris peut mener inéluctablement à des orgasmes rapides générés par une réponse sexuelle peu qualitative alors qu’une vibration plus profonde contribuera à développer des orgasmes riches et plus satisfaisants.

Comment reconnaître des vibrations à basse fréquence?

Un test relativement rapide consiste à nicher le vibromasseur au creux de sa paume en prenant bien soin d’y appliquer la partie où le moteur se trouve et lorsqu’il vibre le plus faiblement possible vous devriez être en mesure de sentir la vibration se propager jusqu’au bout de vos doigts.

Les champions toutes catégories en matière de vibrations à basses fréquences sont les sextoys de la gammeJE JOUE. Nous les recommandons très souvent pour la qualité de leurs vibrations qui constituent une véritable signature.

Au cours des dernières années nous constatons une amélioration positive en faveur des moteurs à basse fréquence au détriment des machines de compétition comme les WAND qui souvent rivalisaient en vitesse mais pas en fréquence. En témoigne la génération G5 des sextoys Fun Factory (mention spéciale au Miss Bi), ou encore les nouveaux anneaux péniens connectés de We-Vibe comme le Pivot ou le Verge.



banners-vibrations-pression

 

 

5- Vibrations & pression: le tandem gagnant pour la stimulation du point G

Beaucoup d’utilisatrices rapportent que la vibration n’est souvent pas ressentie correctement quand il s’agit de stimulation du point G. C’est pour cela que beaucoup d’utilisatrices combinent l’utilisation d’un simple godemiché (non-vibrant) à un stimulateur clitoridien.

Une majorité d’entre elles confient que la vibration en stimulation interne n’est pas perçue aussi fortement qu’en stimulation externe.

En réalité, la sensibilité des deux zones  est totalement différente. Plus des terminaisons nerveuses superficielles au niveau clitoridien, contre des terminaisons nerveuses moins nombreuses au niveau vaginal (sans quoi les accouchements seraient insoutenables). Par ailleurs, les récentes découvertes scientifiques étaient de plus en plus l’interconnexion existante entre le clitoris et le point G, au point de les confondre. Comme si stimuler son point G équivalait à stimuler son clitoris par la racine.

En effet, les terminaisons nerveuses responsables de la sensibilité du point G sont enfouies sous une couche de muqueuses et de muscles, ce qui complique l’opération à moins de recourir à la combinaison gagnante : pressions contrôlées et vibrations profondes ! Nirvana garanti !

Ok! Mais comment trouver le sextoy parfait? Pas d’inquiétude ! Le sextoy parfait a déjà été créé et il s’appelle G-Kii. Sa morphologie adjustable (5 angles différents) et ses vibrations à basse fréquence disséminées au niveau externe et interne sont d’excellents atouts pour partir à l’exploration sur la planète G !



banners-vibrations-escalade





6-Vibrations à haute fréquence: l’escalade de la force!

Combien de fois ne nous a-t-on rapporté que son vibromasseur préféré ne faisait plus son effet miraculeux au bout de quelque temps !

En effet, les vibrations à haute fréquence associées à des intensités très fortes ont tendance à surstimuler les mêmes terminaisons nerveuses ce qui conduit inévitablement à l’engourdissement.

L’une des solutions qui s’impose le plus souvent est d’opter pour un vibromasseur qui vibre plus FORT. Or, en lieu et place du petit vibro en forme de rouge  à lèvres qui vous a fait craquer par sa discrétion, vous finissez par rentrer chez vous avec un modèle gigantesque relié à une fiche secteur !

En fait, il n’y nullement besoin de céder au chant des sirènes de la puissance !

Soyez attentive à la qualité des vibrations. A la manière dont elle s’infiltrent, se propagent, envahissent votre corps. Quelques secondes suffisent pour se rendre compte qu’un vibromasseur à basse fréquence ne vous engourdira jamais là où d’autres modèles plus superficiels vous donnent envie de les balancer par la fenêtre. Pas besoin de monter dans les tours/minutes et finir en course folle contre l’orgasme, optez pour un moteur qui ronronne pour vous mener à bon port.